Jackie Kennedy, le “chic” incarné

Jackie Kennedy

Jackie Kennedy

Jacqueline, ou Jackie Kennedy, née Bouvier, est loin d’être une femme ordinaire. Élevée dans les plus hautes sphères de la bourgeoise New-Yorkaise, elle passe la plupart de son temps dans le grand domaine familial, dans l’État de Rhode-Island. Sans être ruiné, son père souffre considérablement de la crise de 1929, juste avant la naissance de Jacqueline. Ces petits déboires n’empêchent pas Jackie de recevoir une éducation exemplaire. Elle part à Paris poursuivre ses études de littérature française, sa passion. Son goût pour les études se développe de plus en plus et elle apprend plusieurs langues, gagne des concours d’écriture et souhaite se lancer dans une carrière d’éditrice… Elle demeure à tout jamais marquée par le mode de vie parisien et le “chic” français.

C’est sans compter sur le hasard des rencontres… Jackie Kennedy rencontre son futur époux lors d’une soirée mondaine. Bien plus âgée qu’elle, il est déjà bien lancé dans la politique, dans le clan des démocrates. John Fitzgerald Kennedy est lui même issu d’une grande famille de politiciens et de notables. Ils annoncent assez rapidement leurs fiançailles puis leur mariage, en 1953. Les premières tentatives des deux époux pour fonder une famille se soldent par des échecs traumatisants. Jackie fait une fausse couche puis accouche d’une petite fille morte née… Les relations entre les deux jeunes gens sont un peu fragilisés, jusqu’à ce que leur premier enfant, Caroline, naisse en bonne santé. John, alors sénateur, se lance dans la conquête de la maison blanche, avec sa femme à ses côtés. Jackie est très bien perçue par l’opinion public, toujours très élégante, et ses talents de polyglotte lui confèrent une très bonne aura internationale.

Jackie Kennedy à la Maison Blanche

Jackie Kennedy

Jackie Kennedy

John et Jackie Kennedy, couple glamour par excellence accèdent à la Maison Blanche en 1960, et Jackie Kennedy réalise immédiatement ses premiers grands travaux: la rénovation de la maison présidentielle à son goût, plus raffiné et “français” qu’auparavant. Jackie Kennedy devient une icône de la mode, portant toujours de magnifiques tailleurs des plus grandes griffes, inventant son style à elle (que l’on appelle aujourd’hui tout simplement… le style Jackie Kennedy.) Il se caractérise par un chic épuré, de grandes lunettes, des lignes simples mais travaillées, ainsi que son mythique collier de perles noires. Jackie est une icône, tout simplement, elle illustre la femme parfaite, cultivée, mais qui  ne reste pas dans l’ombre de son mari pour autant.

Tout le monde connait la suite de l’histoire: en 1963 à Dallas, son mari reçoit une balle dans la tête, alors qu’elle se tient à ses côtés. Jackie Kennedy a du mal à admettre la mort de son mari et reste accrochée à sa dépouille, tenant à garder sur elle le tailleur rose Chanel, éclaboussé de sang, lors de sa première apparition publique après le drame.

Jackie Kennedy se remarie en 1968, à un armateur grec qu’elle connaissait lors de précédents séjours dans le pays. Ce second mariage, qui a est bref et ne dure que 5 ans, où le couple ne semble ni particulièrement heureux, ni se voir souvent. Jacqueline Bouvier a du subir de nombreuses épreuves, mais semble toujours être restée une femme forte et maîtresse de son image. Elle sera toujours connue sous le nom de Jackie Kennedy.

Jackie Kennedy

Jackie Kennedy

Jackie Kennedy

 

 

Une autre Biographie de Jackie Kennedy