Marge Simpson, l’Amérique rit jaune

Marge Simpson, une femme simple

Marge Simpson

On ne sait pas réellement quand Marge Bouvier est née. On ne sait en fait pas son âge avec précision, car Marge Simpson ne vieillit pas au fil des années. (Elle s’est  bien fait refaire les seins, mais c’était une erreur de parcours vite réparée!) Et pourtant, cela fait 20 ans qu’elle est la mère au foyer la plus connue du monde.  Elle rencontre Homer, son futur mari, à la fin du lycée et de cet union naît Bart, (les mauvaises langues diront que le lien de cause à effet est plutôt inversé) puis deux filles, Lisa et Maggie.

Au fil des saisons, le portrait de Marge Simpson se précise, et sa personnalité s’enrichit. Marge Simpson n’est pas tellement la conscience morale de la famille: ce rôle incombe à Lisa, engagée en faveur des grandes causes (écologie, politique…) mais Marge Simpson en est l’élément central. Toujours en douceur, subtilement, elle arrive à maintenir la cohésion de la famille Simpson. Marge Simpson n’est cependant pas exempte de tout défauts, et c’est d’ailleurs ce qui la rend si humaine ! (la fièvre du jeu, la propension à se verser un verre en trop…)

Marge Simpson, pensive

Marge Simpson

Les Simpson sont au centre d’une petite communauté richement construite et décrite: la petite ville de Springfield est le théâtre de nombreux événements qui reflètent souvent l’évolution de la société américaine.  Marge Simpson, lorsqu’elle sort du cadre familial, est particulièrement active : par exemple, elle mène une véritable croisade contre un dessin-animé relativement violent appelé Itchy & Scratchy. Après de nombreuses péripéties, Marge Simpson est finalement ramenée à la raison dans un final particulièrement ironique : Les Simpson est une série relativement progressiste qui s’amuse souvent de la Fox, chaîne qui incarne les valeurs républicaines les plus radicales… et qui diffuse la série ! Cet épisode est un pied de nez aux associations bien pensantes qui œuvrent pour la censure de séries comme South Park qu’elles tiennent pour responsable de nombre de maux de la société américaine.

Marge Simpson répond à Barbara Bush

Marge, en couverture de Playboy en novembre 2009

Marge Simpson, première de Playboy

En 1990, Barbara Bush, la femme du premier président Bush, s’indigne publiquement de la qualité des Simpson , « la chose la plus bête qu’elle n’ait jamais vue ». L’équipe de Groening, avec beaucoup d’esprit, lui répond par courrier… avec une lettre signée par Marge! Barbara Bush s’excusera donc (avec humour, espérons le!) auprès de Marge Simpson en admirant ce qu’elle faisait pour sa famille et la société américaine… Quand la fiction rencontre la réalité…! D’ailleurs, une autre anecdote intéressante vaut le mérite d’être relatée. Marge Simpson est aussi devenu… un sex-symbole! Comme quoi, même les mères de famille ordinaires peuvent être séduisantes… Vous pourrez la voir en couverture du célébrité magasine Playboy de novembre 2009!

Le personnage de Marge Simpson incarne le modèle américain plus que n’importe quel autre personnage de fiction. Mais ce modèle américain n’est pas celui de la perfection, c’est un peu l’opposé de celui de la série 7 à la maison! Les Simpson sont une famille américaine simple, avec des défauts, des tares, des dysfonctionnements mais c’est toujours avec tendresse  que  les créateurs de la série l’aborde.

Les Simpson, le film!Les Simpson, un album de famille non censuré, par Matt GroeningLes Simpson, saison 12 (la dernière!)